cartes éparpillées

Au fil des années, le poker a grandement évolué. Sur internet les différents sites, proposent plusieurs variantes. Nous allons ici vous donner une description de quelques-unes d’entre elle. Après cet article vous saurez la différence entre un poker No Limit et Pot Limit.

Les variantes du poker : le No Limit vs Pot Limit :

Dans les versions dîtes No Limit, les joueurs peuvent à chaque tour miser la somme qu’ils désirent sans plafond. Au contraire, les versions Pot Limit, indiquent qu’un joueur ne peut pas miser plus que la valeur totale du pot du tour.

Le Texas Hold’em :

Il s’agit de la version la plus connue du poker. Elle se joue principalement en No Limit et constitue les épreuves majeures des grands tournois. Le principe est simple, vous devez former des combinaisons de 5 cartes en utilisant les deux cartes qui vous sont distribuées préalablement et les 5 cartes retournées mises en commun. La force de votre main est déterminée selon la combinaison que vous arrivez à construire.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le Texas Hold’Hem, n’hésitez pas à consulter les règles.

Le Omaha :

Cette version du poker se joue aussi bien en No Limit qu’en Pot Limit. Vous allez recevoir 4 cartes que vous seul pouvez voir. Ensuite un total de 5 cartes va être mis face visible au centre après 3 tours de mises (identique au Texas Hold’em).

Par contre, dans cette version, vous êtes obligés pour construire votre main de 5 cartes d’utiliser 2 cartes de votre main et les 3 autres du centre. En aucun cas vous pouvez prendre une carte de votre main et 4 cartes du centre.

Le Razz :

Dans cette version du poker, le but du jeu est d’avoir la main la plus faible. L’as étant la carte la plus faible (il se situe avant le 2 et non après le K).

Au départ, chaque joueur reçoit deux cartes face cachée et une carte visiblement par tout le monde (ce tour est appelé «la Troisième street »). Le joueur qui détient la carte ouverte la plus haute est le « bring-in », il doit jouer en premier. Le tour de mise démarre

Ensuite, chaque joueur reçoit une carte visible appelée « la Quatrième street ». Le joueur qui a la parole est le joueur ayant la main exposée la plus basse. Un nouveau tour de mise démarre.

Chaque joueur reçoit ensuite une nouvelle carte visible appelée «la Cinquième Street ». À nouveau, la première personne à agir est celle dont les cartes ouvertes forment la combinaison la plus basses. Un tour de mise démarre.

À partir de maintenant toutes les relances doivent être de valeur de la grosse mise (ex : dans une partie à 1€/2€, les relances et mises se font maintenant par tranche de 2€)

Chaque joueur reçoit une sixième carte visible appelée « la Sixième Street ». À nouveau, La première personne à agir est celle dont les cartes ouvertes sont les plus basses. Le tour de mise se poursuit.

Enfin, chaque joueur reçoit une dernière carte fermée : « la Septième Street ». C’est toujours au tour de la personne ayant la valeur des combinaisons des cartes visibles la plus basse de commencer le tour de mise.

Pour déterminer le vainqueur, le dernier joueur à avoir placé une mise ou à avoir relancé montre ses cartes en premier. Si personne n’a misé ou relancé, c’est la personne à la plus proche de la gauche du « bring-in » qui montre ses cartes en premier. Ensuite chacun montre ses cartes et celui qui possède la combinaison de cartes la plus faible remporte le pot.

Nous venons donc de voir les trois grands types de poker jouer sur internet. Si vous voulez mettre ces connaissances et en apprendre davantage en jouant n’hésitez pas à vous lancer sur des tournois.